DataMag by BPCE

Edito

Dans le cadre de la transformation data du Groupe BPCE, nous avons lancé il y a 2 ans, une dynamique de démocratisation de la data, portée par deux leviers : la formation pour faire monter en compétence les experts data du Groupe et l’acculturation pour sensibiliser tous les collaborateurs aux enjeux et usages de la data. Convaincu que nous sommes tous concernés par la data et que notre performance collective sera à la hauteur de notre capacité à en comprendre l’utilité, à l’exploiter et à la valoriser, j’ai souhaité avec mes équipes, continuer sur notre lancée !

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui votre nouveau concept d’acculturation : le DataMag 

Concrètement, il s’agit d’un blog qui permet d’aborder les enjeux de la data au travers de thèmes fédérateurs en lien avec notre – votre – quotidien. 

Nous souhaitons vous y proposer des articles sans jargon, accompagnés d’interviews exclusives d’experts. Parmi les sujets traités, il y aura le sport, les beaux-arts, la cuisine, la musique… bref, de quoi, nous l’espérons, susciter votre intérêt et votre adhésion, même (et surtout !) si vous n’êtes pas un expert de la data.

Ainsi, dans chaque numéro, vous trouverez un article thématique qui illustre un ou plusieurs cas d’usage data, le point de vue d’un expert sur le sujet et pour aller plus loin des références vers des articles du web.

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à le partager, c’est ouvert à tous  ! Si vous avez des commentaires, vos retours nous sont précieux pour continuer à nous améliorer ! 

Bonne lecture à tous et à toutes !

Ludovic FAVARETTE

Directeur des Relations Etablissements, Démocratisation et Support Data (jusqu’à février 2022)

#2 Qui s’intéresse à l’art, manie de la donnée !

Des œuvres d’art virtuelles. Des (faussement) incompréhensibles NFT…

On vous a perdu ? Associer l’art et la donnée vous remplit d’indignation, ou au contraire d’excitation ? Vous ne voyez pas le rapport entre les subtilités d’un Van Gogh et la froideur de la donnée ? L’art, c’est de l’insaisissable, du subjectif ; la donnée, c’est du mesurable, du pur objectif ? Mais tout à fait ! Grâce à leurs talents infinis et leur esprit visionnaire, les beaux-arts transforment la data en nuancier. Et puis d’ailleurs l’art, c’est déjà une donnée !

#1 Sport et data, un duo gagnant !

Ça ne vous a peut-être pas échappé, mais l’utilisation de données est omniprésente dans l’univers du sport ! Les professionnels et leurs entraîneurs sont de plus en plus nombreux à s’appuyer sur l’analyse des performances sportives pour construire des stratégies gagnantes. Et depuis quelques années, cet usage de la data se démocratise et devient l’apanage des sportifs amateurs.

Alors pourquoi un tel intérêt du monde sportif pour la data ?